Stoppez l'attaque du poisson Frankenstein

A l'attention de Margaret A. Hamburg, commissaire de la Food and Drug Administration aux Etats-Unis:

Nous, consommateurs du monde entier, vous demandons de ne pas déclarer le saumon transgénique d’AquaBounty propre à la consommation. Ce poisson génétiquement modifié représente une réelle menace pour les espèces naturelles et les conséquences à long terme de la consommation de nourriture transgénique n’ont pas fait l’objet de recherches satisfaisantes. Pire encore, la validation de la FDA pourrait ouvrir la porte à la commercialisation d'aliments génétiquement modifiés dans le monde entier. Nous vous demandons de rejeter la demande d’AquaBounty.
 
Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à [email protected], ou utilisez le lien disponible en bas de chaque e-mail. Avaaz protège vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.

Publié le 18 Janvier 2013
Les États-Unis sont sur le point d’offrir au monde un cadeau empoisonné : le premier saumon génétiquement modifié qui pourrait décimer les saumons sauvages et menacer notre santé. Mais nous pouvons encore agir avant de retrouver ce poisson mutant dans nos assiettes.

Ce nouveau saumon génétiquement modifié grandit deux fois plus vite que les saumons naturels et aucun scientifique ne connaît les conséquences à long terme de sa consommation sur la santé. Pourtant, la FDA américaine (Food and Drug Administration) s’apprête à le déclarer propre à la consommation sur la base de recherches financées par l’entreprise qui a fait naître cette créature ! Heureusement, la législation américaine contraint le gouvernement à consulter l’opinion publique avant de prendre sa décision. Les consommateurs, les défenseurs de l’environnement et les pêcheurs sont de plus en plus nombreux à appeler le gouvernement à rejeter cette folie. Pour qu’ils gagnent, le monde entier doit se faire entendre des autorités américaines.

La consultation se tient en ce moment même. Saisissons cette occasion d'éloigner ce poisson mutant loin de nos assiettes. Signez ici pour arrêter l’invasion de ce « poisson Frankenstein » et parlez-en autour de vous. Quand nous aurons recueilli un million de signatures, nous ajouterons notre appel à la consultation publique.
Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: